Numéro 34 - Octobre 2023

Éditorial

Éditorial en cours de rédaction


Lettre de l’association, Qualité de la Vie à Larmor Baden, à Yannick Favé, ancien adjoint à l’urbanisme et Christophe Guyomard adjoint aux travaux.

L'association AQVLB vient de publier une lettre ouverte aux deux conseillers Yannick Favé et Christophe Guyomard.

Nous reprenons ici cette lettre, disponible aussi sur le site de l'association (voir ici).

Au cours du conseil municipal du 25 septembre 2023, sous la présidence du maire Denis Bertholom, le conseiller, Yannick Favé, ancien adjoint à l’urbanisme, a pris la parole pour stigmatiser à nouveau les membres de notre association de défense de l’environnement.

Il y a repris les termes injurieux qu’il avait développés au cours d’un précédent conseil municipal avec compte rendu de Presse d’Ouest France et du Telegramme : Je déplore qu’un petit groupe de résidents égoïstes réunis en association aient empêché la commune de réaliser ses projets » « ils sont les "fossoyeurs" de la commune, avait il ajouté (sic).

Taxe d'habitation : la commune a choisi d'appliquer le taux maximum !

Larmor Baden est considérée commune en zone tendue !

"Introduites en 2014 par la loi Alur, les zones tendues sont des villes dans lesquelles la fixation des loyers est encadrée et le préavis réduit. Au sein de celles-ci, il existe une tension sur le marché de la location : la demande de logement est plus élevée que l'offre. L'idée de la zone tendue est donc de limiter l'augmentation des loyers et de favoriser l'accès à la location."

"Dans le Pays de Vannes, certaines communes comptent jusqu’à 70% de résidences secondaires, tandis que 6.000 dossiers de demande de logement social sont en attente. Pourtant, si l’Ile-d’Arz, l’Ile-aux-Moine, Larmor-Baden ou Sarzeau feront partie des futures zones tendues, la ville de Vannes est la grande absente. Plus à l’ouest, l’île de Groix, Guidel, Larmor-Plage, Ploemeur, La Trinité, Carnac, Quiberon ou encore Le Palais à Belle-Ile seront concernées."

"À Groix, le maire a déjà indiqué ne pas vouloir augmenter la taxe d’habitation sur les résidences secondaires."

Par contre le maire de Larmor Baden a choisi d'appliquer l'augmentation maximum sur les résidences secondaires, soit +60% de la part communale sur la taxe d'habitation.

Cette augmentation aura une répercussion immédiate sur le montant de la taxe d'habitation. Celle-ci sera de 60% sur les 12,42% actuellemnt appliqués à la valeur locative, soit un nouveau taux de 19,87%, et donc une augmentation directe de la taxe d'habitation de 7,45%.

Les raisons exprimées par le maire pour ce choix sont : trop de résidences secondaires sur la commune (57% actuellement), le développement de AirBnB et des locations saisonnières. Ceci aura une conséquence directe sur les habitants possédant une résidence secondaire, et qui l'utilisent pour leurs propres vacances, et surtout sur les locataires, qui peinent déjà à trouver des logements disponibles, à des tarifs convenables. Cette augmentation augmentera directement leur budget logement !

On peut s'interroger sur la justesse d'une telle mesure. En effet, la tendance actuelle est une augmentation des locations saisonnières (quel que soit le moyen de mise en location). Les prix de vente des nouvelles maisons en construction sur la commune sont conformes à cette tendance, les loyers en saison permettant de rentabiliser cet investissement, laissant la maison vide hors saison !

Nous pensons que cette mesure est purement budgétaire. Elle va rapporter 138,082€ supplémentaires au budget de la commune.

On voit bien ici l'absurdité du maintien de l'indépendance de la commune. La commune de Larmor Baden n'est pas viable dans les conditions fiscales actuelles. Son rattachement à Baden permettrait de réduire de façon drastique le budget communal, et donc les besoins en financement.

Mais encore faudrait-il une réelle volonté politique, indépendante de tous intérêts personnels.

La Rédaction

Remarque : pour une fois, la décision n'a pas été votée à l'unanimité. Nous avons eu une abstention et un refus ! Bien maigre opposition à une décision inique.


Nos lecteurs nous écrivent

Rétrécissement du parking chemin du Moulin.

Je constate dans le compte-rendu du Conseil Municipal du 25 octobre dernier, que le conseil a autorisé les transferts de propriété suivants :

"Cession à titre gracieux d’une emprise de 36 m² sur la parcelle AC 116 et acquisition à titre gracieux de la parcelle AC 708 ainsi que d'une emprise de 23m? sur la parcelle AC 707"

Or, cette opération va réduire la largeur du parking situé chemin du Moulin de plusieurs mètres (parcelle AC 116) bien utile en saison pour le stationnement des habitants, et ce au seul profit du propriétaire d’une parcelle contiguë.

Ce dernier en effet souhaite augmenter la taille de son terrain, probablement pour agrandir sa maison (parcelle AC 707).

Des lors, la question est de savoir où vont pouvoir stationner les véhicules de service, de livraison ou ceux des estivants en saison ?

Sur les voies autour du parking ? C’est la question que va devoir se poser le nouvel adjoint à l’urbanisme.

Les cessions à titre gratuit de la parcelle AC 708 et l'emprise sur la parcelle AC 707 vont probablement servir à élargir le chemin du Moulin et le chemin de Pen en Toul (ou tout au moins à régulariser la propriété de la commune sur les axes de circulation).

De plus, cette opération se situe dans la partie nord de la rue des Tennis, réputée "espace remarquable" par une décision de la Cour administrative d'appel de Nantes du 22 novembre 2022 (voir ici l'article sur ce sujet )

Encore une décision municipale au profit d'un particulier, au détriment de la population générale !

Qu’en pense Michel Goïc, le nouvel adjoint à l’urbanisme ?

signé : un lecteur assidu.


Départ de Yannick Favé du Conseil Municipal de Larmor Baden

Après la délibération concernant la démission du deuxième adjoint, Yannick Favé, entérinée par le maire et le préfet, Michel Goïc a été élu à sa place, le 25 septembre dernier.

Nous ne pouvons que nous réjouir de cette décision (voir notre article sur Yannick Favé ...).

Monsieur Michel Goïc est un ancien banquier à la retraite. Espérons qu'il sera attentif aux attentes de ses concitoyens et qu'il consultera les associations de la commune avant toute décision sur l'urbanisme et l'organisation de la commune.

Espérons que ses antécédents professionnels ne feront pas obstacle à une gestion collaborative de la commune, et que celle-ci ne sera pas basée uniquement sur des aspects purement financiers.

Nous ne pouvons que lui souhaiter un bon départ dans ses nouvelles fonctions.

La Rédaction


Reprise des répétitions du chœur de Baden.

La reprise des répétitions du groupe aura lieu le mercredi 27 septembre de 19h30 à 21h30.

Notre cheffe de chœur, Yasmine, n'étant plus disponible toutes les semaines, voici les dates des répétitions suivantes pour le dernier trimestre 2023 (aux mêmes horaires), salle Gilles Gahinet à Baden, 17 rue Gilles Gahinet :
Mercredi 4 octobre
Mercredi 25 octobre
Mardi 31 octobre
Mercredi 15 novembre
Mercredi 29 novembre
Mercredi 13 décembre.
Dimanche 17 décembre, concert prévu.

Nous recherchons de nouveaux choristes, hommes et femmes, tous pupitres, et particulièrement ténors et basses.. N'hésitez pas à en parler autour de vous.