Numéro 26 - Février 2023

Éditorial

Les vœux riquiquis de Denis Bertholom, Maire LR de Larmor Baden, pour 2023. Analyse.

C’est normal, on ne parle pas de ce qui fâche le jour des vœux de bonne année.

Parler des mégalithes de Larmor Baden et de leur classement au patrimoine de l’Unesco, ça ne mange pas de pain ! (On pourrait inclure les conflits d'intérêt du maire, vice président de l'association des mégalithes, et qui fait payer une subvention par la commune de plusieurs milliers d'euro à cette même associaton !)

Parler des logements « abordables » de la rue de La Fontaine naguère définis comme "logements sociaux", n’engage à rien. Abordables pour qui, pour quel niveau de revenu ? Nul ne le sait !

Parler d’une énième révision du PLU d’un ton badin, ne rend pas compte de l’énormité de l’échec précédent et de son coût pour les contribuables.

Parler du classement en espace remarquable de l’ile de Berder (classement que le maire a combattu dans toutes ses procédures) uniquement sous l’angle de prétendues difficultés d’accès qu’induirait cette décision, c’est de la langue de bois !

Mais inventer une fête pour le centenaire de la lamentable séparation des communes de Larmor Baden et de Baden dont on mesure aujourd’hui les effets négatifs à l’heure du nécessaire regroupement des petites communes, c’est du cynisme ! D’autant que cette toute petite commune lui permet d’égrener les mandats de maire cumulé avec les mandats départementaux !

Ne pas parler de la multiplicité de ses échecs, au Diben, à Kereden, à Berder et son hôtel de luxe, à Pen en Toul et son AFUL … et biens d’autres qui n’apparaîtrons que plus tard … c’est de bonne guerre mais pas glorieux pour autant !

Ne pas faire la moindre allusion au coût des études réalisées pour des projets farfelus ou illégaux (antenne 5G installée dans le bourg par exemple), et pas davantage au nombre des procédures perdues jusqu’à celles menées jusqu’au conseil d’État, avec les honoraires d’avocats correspondants … , ça n’est pas très courageux !

Le public, paraît-il, nombreux aux vœux du maire, ne pourra en sortir que dubitatif sur l’avenir radieux qui lui est réservé !


Hydroliennes - Lettre ouverte aux associations

Lettre ouverte à l'ALBD, à l'ANLB et à l'AQVLB (*)

Messieurs les Présidents,

La décision du préfet d'autoriser la pose des hydroliennes dans le Golfe du Morbihan a beaucoup surpris les larmoriens, surtout à la suite de l'enquête publique ayant montré un refus général des personnes et associations interrogées.

Beaucoup d'éléments prouvent que cette enquête n'aurait pas été menée en toute impartialité : les organismes régionaux et nationaux avaient déjà donné un avis positif, le budget était clos, les machines étaient déjà en construction avant l'enquête, par exemple.

Vos associations ALBD, ANLB ayant donné un avis défavorable, ainsi que certains membres de l'association AQVLB, nous serions intéressés à savoir si ces trois associations pourraient mener des actions conjointes contre cette décision.

Le projet impactera la commune de Larmor Baden : pose et entretien des hydroliennes obstruant le passage de la Jument, pose des câbles sur la commune, pose d'un poste électrique et raccordement au réseau général.

(*) : ALBD Asociation Larmor Baden Durable, ANLB Association des Navigateurs de Larmor Baden, AQVLB Association Qualité de Vie à Larmor Baden

Brèves ...

Giboire investit à Nantes

Le groupe immobilier breton va investir 120 millions d'euros pour transformer radicalement la tour Bretagne, un Immeuble de Grande Hauteur de 144 m ...

"... Nous voulons faire de ce totem nantais, un exemple de réhabilitation urbaine écoresponsable qui puisse être un exemple à l’échelle nationale" .

Pour info, ce projet est auto-financé. "Y'a du sou", comme dirait Simone de Beauvoir!

------------------------------------

Dans le même temps, Giboire investit 0 euro kopeck yen à Berder, sa propriété. Résultat : un gois qui se déglingue, des arbres tombés qui encombrent le sentier côtier, une tour éventrée et laissée à l'abandon, des bâtiments qui tombent en ruine, etc.

"... Je suis chez moi, je fais ce que je veux"

Merci qui ?


Brèves ...

Deux communes rejoignent le PNR

David Lappartient a salué le fait que deux communes supplémentaires rejoignent le Parc naturel régional (PNR) du golfe du Morbihan, Berric et La Trinité-Surzur, par arrêté du 21 décembre 2022, signé par la Première ministre. Le nombre de communes membres passe désormais à 35…

Voir l'article de Ouest-France ici

En attendant la venue éventuelle de Larmor-Baden et de l’Ile-aux-Moines, pour lesquelles des actions de partenariat sont déjà engagées.

On voit, bien qu’il tend la perche aux deux dernières communes, qui vont pouvoir rejoindre le PNR, sans avoir à justifier leur refus jusqu’à présent !

« Monsieur le maire de Larmor Baden, pourquoi avoir tant tardé à rejoindre le PNR ? Quelles sont vos vraies raisons ? »


Nos lecteurs nous écrivent

Bitumage de port Lagaden

Nous avons reçu plusieurs messages de nos lecteurs au sujet du bitumage prévu du parking situé sur le quai de Port Lagaden.

Voici en premier lieu la décision de M. Bertholom, Maire de larmor Baden, du 24 octobre 2022, exposée lors du conseil municipal du 14 novembre 2022.

Voici les messages de nos lecteurs :

- Je suis habitante de Larmor-Baden, et je cherche de l'aide pour bloquer la Mairie qui va goudronner très prochainement le petit parking de Port Lagaden qui se trouve sur le sentier côtier.
A nos questions, ils ont répondu que des riverains se plaignent des flaques d'eau (!).
Je trouve totalement contre nature, contre les recommandations actuelles de goudronner cet espace en bord de mer.
Attention : nous ne savons tjs pas officiellement s'ils vont groudronner puisque la technique de la personne à l'accueil de la Mairie de Larmor-Baden est de répondre "je ne sais pas". Cependant, vu les installations, ça en tout l'air... (ndlr : voir la décision ci-dessus)
Les quelques voisins présents à cette période sont médusés également par ce chantier...

- ... une hérésie , car on artificialise un peu plus le sol, en été au soleil ça va être intenable ...

- ... la chaleur aidant, des résidus bitumineux vont se retrouver en surface, et seront lavés à la première pluie, allant se perdre dans les eaux du Golfe. Ce même phénomène a déjà été observé sur la jetée de Pen Lannic, elle même bitumée récemment ...

- ... à nouveau une décision arbitraire du maire, qui n'a pas demandé l'avis du conseil mais autilisé son droit décisionnel ( ainsi que celui de son conseiller en charge des travaux sur la commune ) pour mettre en place ce revêtement d'une autre époque ! ...

Au jour où nous publions, le bitumage est fait !! Merci qui ?